Vivre chaque jour comme le premier …

Ca y est, j y suis, pardonnez moi les accents et les apostrophes, le clavier qwertz est encore terra incognita pour moi, mais c est bien la preuve que je suis arrivee vivante (et j ai eu des doutes au moment du passage de l avion dans la zone de turbulences …). Mon arrivee fut paisible mais laborieuse : trainer les valises dans la ville a la recherche du point de chute (pas d escalators dans le metro, et personne ne s est propose de m aider) est un passage classique pour tout voyageur chevronne. Mais je suis la, pour de bon et persuadee d avoir bien fait de venir.

L auberge est sympathique, All in Hostel, entre Warschauer Strasse et Karl-Marx-Alle, et bon marche (8 €la nuit) mais l enregistrement des bagages se fait a 14h – moi j ai eu la mauvaise idee d etre sur place a 10h30. Mais c est a peu pres la seule « galere » que j ai eue car le reste de la journee s est deroule a merveille. J ai rencontre ma future collocatrice, Simone, chez qui j ai entrepose ma lourde valise, et qui habite dans un quartier tres mignon sur lequel jaurai tout loisir de revenir plus tard …

Une fois delestee de mes pesants sacs, je suis partie a la re-decouverte de Berlin, ou j etais deja venue pour 5 jours il y a 5 ans. J ai fait le tour de la ville en Bus, le 100 puis le 200, qui relient Zoologischer Garten et Alexanderplatz en passant par les principaux monuments de la ville. Et je me suis offert 2 bretzels : miam ! (le prix a d ailleurs augmente de 0,40 a 0,60 €).

Apres une petite sieste a l auberge, je suis repartie a l assaut de la ville, en sortant, je suis tombee sur John, un americain solitaire comme moi. On a fait connaissance et il m a accompagnee dans ma ballade a travers la Karl Marx Allee jusqu au memorial de la Shoah, en passant par le Reichstag et Unter den Linden : on a mange un burrito californien et on a fait un tour de manege juste apres, si bien que j ai cru que j allais l expulser en plein vol … Apres 4h de marche, je suis claquee, je vais me coucher direct, je ferai la tournee des bars un autre soir. Tiens, je n ai pas encore rencontre mes co-chambreurs, 4 garcons bordeliques (du moins a en juger par l etat de la chambre).

Je ne m attarde pas trop sur les impressions car le temps passe vite et je suis trop crevee. A tres bientot, tout le monde. Rendez-vous a Berlin !

Publicités

~ par procrastineuse sur août 2, 2007.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :